01 juillet 2006

Henné

HHennéRetour abécédairePour Lydia De QueiroColloque à la BNF. Assise devant moi parmi les auditeurs, une femme, française, a les mains décorées de henné. Elle a une quarantaine d'années, une mise très classique, tailleur et cheveux courts, peut-être rentre-t-elle d'un séjour à Marrakech, peut-être a-t-elle été invitée ici à un mariage maghrébin, peut-être même s'est-elle faite maquiller dans un institut de beauté parisien qui propose désormais des soins à l'orientale. Les arabesques de henné dessinent une fine et délicate dentelle,... [Lire la suite]
Posté par Khouridagher à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Harem

Retour abécédaire HHAREMLe harem a fait fantasmer des millions d'Occidentaux depuis des siècles. Les peintres ont donné à voir des scènes où des femmes lascives et nues semblent vivre leurs journées dans la seule consommation de plaisirs, déguster des douceurs, se prélasser dans un bain, se faire éventer, se parer, tous ces plaisirs accumulés pour le plaisir final du maître, absent du tableau et par là terriblement présent, tout-puissant et envié. Harem vient de la racine harama, qui veut dire interdire. Haram signifie interdit,... [Lire la suite]
Posté par Khouridagher à 09:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Hammam

HHammamRetour abécédaire Pour Yasmina Zerroug Je vis en France depuis plus de trente ans, mais mes gestes de toilette au quotidien sont ceux d'une femme d'Orient. Et par ces gestes minuscules, ces gestes de chaque jour, je vis, même en plein Paris, même en plein hiver, mon identité de femme d'Orient.J'utilise ainsi l'eau de rose pour mon visage. Je l'achète chez mon épicier libanais, et l'étiquette du flacon, décorée d'une rose très rose, annonce en arabe ward, qui signifie rose, et le mot "rose" est l'un des... [Lire la suite]
Posté par Khouridagher à 09:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Gens

GGensRetour abécédaireLes gens. An-nas en arabe. Dans toutes les chansons arabes, dans toutes les mises en garde des mères à leurs filles, de pères à leurs fils, "les gens" reviennent, figure concentrée et rapide de ce que les sociologues nomment le contrôle social. "Les gens" c'est, dans la société arabe, le regard que la société porte sur vous, ce qu'il est convenable de faire ou pas, ce que l'on va penser de vous si vous faites ceci ou cela. Et, il faut bien le dire, cela vous empoisonne souvent la vie.Ouf !... [Lire la suite]
Posté par Khouridagher à 02:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Danse

DDANSE Soirée dansante à Tunis. Les invités, qui ont baigné dans la culture française, dansent très bien le rock. Mais l'on entend maintenant de la musique arabe: les couples se défont, les hommes quittent la piste, et les femmes se mettent à onduler leur corps en une danse du ventre, sous le regard des hommes immobiles. Parfois sur la piste un couple se forme: la femme ondule devant l'homme, pendant qu'il tourne autour d'elle.Ce soir je réalise que je suis devenue française à ma répulsion totale, alors que j'adore danser, à me... [Lire la suite]
Posté par Khouridagher à 02:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Gastronomie

GGASTRONOMIE Au restaurant Le Goyen, à Audierne, en Bretagne, je lis sur la carte: Farandole de homard aux copeaux de truffes fraîches, légumes croquants et jeunes pousses de salades Foie gras maison sur sa gelée framboisée, compotée de figues à la cannelle et au vin rouge Marinade de daurade aux épices, tartare de tourteaux aux poivrons doux et son mesclun d'herbes Noix de Saint-Jacques poêlées au vinaigre de Xérès et son panaché d'asperges croquantes Pavé de bar rôti, purée de céleri à l'huile de noisettes et... [Lire la suite]
Posté par Khouridagher à 02:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Frugalité

FFRUGALITE J'aime parfois déjeuner simplement: du thon, une tomate, des olives, un fruit, du pain, suffisent à mon bonheur. Mon père, qui m'invite parfois à déjeuner à La Rotonde ou au Dôme, et qui connaît, en fin gourmet, les meilleurs restaurants de Paris, m'invite aussi parfois à partager, à la maison, son repas de foul, traditionnellement le plat du pauvre en Egypte, à base de fèves sèches, ou encore une boîte de sardines, ou des œufs à la bastourma, cette viande de bœuf séchée et épicée à la mode arménienne, que l'on... [Lire la suite]
Posté par Khouridagher à 02:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Foulard

FFOULARD Je porte le foulard. Tous les soirs, quand je prépare la cuisine, je couvre mes cheveux d'un foulard de coton Cacharel à fleurs, mesure d'hygiène. Tous les soirs, dans ma cuisine, avec mon foulard et mon tablier, je ressemble à l'image d'Epinal de la mère de famille. Et après une journée d'interviews de tournages télé et de métro, après des rendez-vous où on doit être élégante séduisante convaincante l'égale des hommes et plus, ne pas se laisser impressionner par des PDG imbus de leur personne des rédacteurs en... [Lire la suite]
Posté par Khouridagher à 02:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Filles

FFILLESEn gare d'Aix, deux jeunes filles montent dans le TGV, s'installent pas loin de moi et commencent à bavarder gaiement. C'est lorsque j'observe des jeunes filles françaises, ou européennes, en public, que la différence culturelle avec le monde arabe aujourd'hui m'apparaît le plus clairement. Décontractées: voilà le mot qui me vient immédiatement à l'esprit. Naturelles. Osant, par le choix de leur tenue – sportive, raffinée, baroudeuse, etc… - affirmer déjà une personnalité. Libres d'être ce qu'elles ont choisi d'être, et que... [Lire la suite]
Posté par Khouridagher à 02:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Figue

FFigue Retour abécédaire Pour Saliha AchouraneLe goût de la figue m'émeut. Le goût de la fraise me plaît, celui de la framboise me séduit, le goût de la mangue m'enchante, celui de la pomme m'est agréable, mais le goût et le parfum de la figue m'émeuvent à chaque fois. Un été, adolescente, je passais mes premières vacances dans le Sud de la France. Un jour, rentrant du marché, j'ai soudain senti un parfum, parfum fort et sucré qui m'a bouleversée. C'était, dépassant d'un jardin, un figuier, parfum familier pendant... [Lire la suite]
Posté par Khouridagher à 02:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]